06 71 46 71 67 contact@eurythmia.fr

Protocole de Libération
des Mémoires transgénérationnelles

Et si vous pouviez, en toute autonomie, vous libérez de quelques mémoires familiales qui gâchent votre vie pour retrouver votre liberté ?

#autonomie #développement personnel #libération des mémoires #transgénérationnelles #séances individuelles

Introduction

« Je voudrai gagner plus d’argent. » « J’aimerai réussir.  » « J’aimerai être en meilleure santé. » « J’aimerai maigrir. » “Je veux retrouver le pouvoir sur ma vie parce que j’ai l’impression qu’il y a un fossé entre mes rêves et ma réalité.” “Je me suis rendue compte qu’il y a un truc qui se répète… Je ne comprends pas pourquoi.” “J’ai tout ce qu’il faut mais pourtant je ne suis pas heureuse.” “Je veux avancer dans ma vie sans passer par la thérapie.”

Toutes ces envies sont des sujets que l’on peut traiter dans la coupure avec les liens toxiques familiaux. Cette liste n’est qu’un fragment du possible. 

Comment ça marche ? 

La science, et aussi nos nombreuses expériences à Eurythmia, ont montré que des mémoires traumatiques peuvent être transmises, consciemment ou involontairement, de génération en génération, à la fois par la mémoire des cellules et par l’inconscient. Ce n’est pas tellement l’évènement traumatisant en lui même qui est transmis mais plutôt ses conséquences en terme de fonctionnement suite à l’évènement en question. Par exemple, un homme qui perd tout l’argent familial dans les jeux pourraient provoquer auprès de sa femme une peur répétitive de perdre subitement tout ce qu’elle possède. Cette peur, ou ces pertes brutales, pourraient se retrouver dans les générations d’après sans qu’ils sachent à quoi c’est du. 

Cet effet s’applique même si vous ne connaissez pas vos ancêtres. Nous avons même pu percevoir que les mémoires de la famille adoptive se transmette à l’enfant adopté. Par quels mécanismes ? Energie ? quantique ? ou simplement observation et mimétismes des schémas de pensées ou des comportements ? Peu importe, il s’agit simplement de réinformer son inconscient et ses cellules pour que les mémoires n’aient plus lieu d’être. 

Mais j’aime bien ma famille, je ne veux pas couper les liens ! 

Une cliente m’avait dit ne pas vouloir couper ses liens car elle aimait sa famille. L’idée n’est absolument pas de vous éloigner de votre famille, mais de laisser à César ce qui lui appartient. Autrement dit, de laisser cette relation d’amour tout en refusant de porter ce que nos ancêtres n’ont pas réglé. Sachez que vous ne pouvez pas résoudre les conflits intérieurs de chaque membre de votre famille, il n’y a qu’eux qui peuvent le faire. Souffrir donc de ce qu’ils ont vécu n’a aucun sens pour eux comme pour vous. Personne ne gagne quand il y a des sacrifices. Je dirais même plus. C’est en souffrant du passé qu’on renforce le problème. Ce travail permet simplement de reprendre le pouvoir sur sa vie en se libérant des fardeaux des autres et en se concentrant sur ses propres défis.

Souffrir pour sauver l’autre ? 

Que faisons-nous par loyauté et fidélité ? Parfois nous voyons nos proches souffrir tellement que nous voudrions prendre une partie de leur malheur pour les soulager, quitte à nous faire du mal. Je ne parle même pas du fameux triangle de Karpman. La loyauté et la fidélité, l’amour envers nos proches, nous emmènent parfois bien loin de nous même.

Pourtant, avec l’expérience nous avons vu à Eurythmia que cette posture renforce au contraire la situation. D’une part, cette situation peut faire baisser le niveau global de la famille, d’autres parts le fait de soulager une personne momentanément peut l’amener à mieux tolérer la situation et à ne rien faire pour la régler sur du très long terme. Parfois même, cette prise en charge par l’entourage peut amener à une déresponsabilisation et donc a un sentiment d’impuissance et à l’accusation de l’autre pour ses propres malheurs.

Au contraire, la solution réside dans le fait de s’épanouir. Lorsqu’on se réalise, on apprend pour créer de nouvelles voies, on inspire de nouvelles solutions, la force ou autre chose. Quand on se sauve d’abord soi, on peut transmettre nos nouvelles compréhensions, changer de regard sur la scène … Ceci peut permettre à l’autre de trouver ses propres ressources et de reprendre chaque problème en main. Choix qu’il pourra faire depuis son libre arbitre. Parfois certaines personnes ont besoin d’expérimenter le pire pour un jour choisir réellement le meilleur bien que ce soit très difficile à accepter en tant que proche. On ne peut sauver l’autre, il peut le faire tout seul grâce à la volonté, la persévérance, la recherche, l’expérimentation, des modèles, des demandes d’aides ponctuelles pour trouver des réponses auprès des autres mais à appliquer lui-même, trouver en soi sa propre vérité, retrouver sa souveraineté …

En participation libre et consciente ? 

A Eurythmia, nous avons créé ce protocole de libération des mémoires transgénérationnelles afin de permettre à chacun de retrouver sa juste place.

Par exemple, une fille doit rester une fille et ne peut prendre en charge ses parents si l’on cherche l’équilibre et l’harmonie dans sa vie, dans la famille. Ceci, même, surtout, si les parents ont des attitudes déviantes. Bien sûr, les cas d’exception à la régle sont : la vieillesse ou le handicap physique/psychique qui demande parfois une assistance pour le quotidien.

Grâce à internet, nous esperons que cette méthode puisse permettre à chacun de retrouver la paix.

Ce protocole de liberations des mémoires transgenerationnelles est en libre-service pour que chacun, à son rythme, puisse avancer en toute autonomie et donc dans sa souveraineté.

Ce protocole n’a pas de prix fixe car il est une expérimentation mais il reste plein de valeur pour des personnes qui veulent avancer en autonomie.

Il n’a pas de prix non plus parce que les vidéos ne sont pas, techniquement, de grandes qualités (image, son…) même si elles restent interessantes dans le protocole de liberation des mémoires transgénérationnelles.

Si vous souhaitez toutefois apporter une contrepartie financière parce que vous avez fait le protocole et que vous avez pris conscience que cela vous a apporté de la valeur, vous pouvez le faire via PayPal (@eurythmia). Cet argent nous encouragera à créer plus de format comme celui-là mais cette fois en payant une équipe de vidéaste haha.

Tout ce à quoi je fais face, s’efface …

Déroulé du protocole

Le travail commence ici.

Pour réaliser le protocole de libération des mémoires transgénérationnelles, vous trouverez :

– vidéo 1 : les recommandations et les avertissements pour que ça soit le plus efficace possible ;

– vidéo 2 : comment formuler le sujet pour que ça marche ;

– vidéo 3 : la première vidéo (obligatoire pour la réussite du protocole) à écouter en fermant les yeux pour commencer à se mettre dans les conditions ;

– vidéo 4 : le cœur du protocole à écouter et à faire en fermant les yeux dans une pièce seul et au calme ; 

– vidéo 5 : la conclusion.

Recomandations et avertissements

Vidéo 1

Choisir le sujet

Vidéo 2

Entrer dans la séance

Vidéo 3 (à écouter en fermant les yeux au calme)

Le coeur de la séance

Vidéo 4 (à écouter en fermant les yeux au calme, prévoir 1h)

Conclusions

Vidéo 5

Partager votre expérience, questionner ou aller plus loin ? 

Contact protocole de libération des mémoires transgénérationnelles autonome

4 + 7 =

Votre Coach

Ici pas de consulting mais des solutions qui sortent de vous, des capacités qui s’incorporent par l’expérience et des réflexions qui se nourrissent.

Chloé LESAGE

Coach en développement personnel

https://www.chloelesage.fr/

Guerrière de cœur, c’est souvent ce que je reçois comme conclusion lorsque j’explique mon parcours de vie. Après un début pas évident sur cette terre, j’ai cherché l’équilibre intérieure et l’expansion à travers un parcours de développement personnel de 15 ans où j’ai testé toutes les pratiques conventionnelles et atypiques. Comme on n’arrête jamais d’apprendre, je nourri continuellement ma soif de comprendre. Haut potentiel intellectuel et émotionnel, j’ai appris à mettre mes capacités au service de la vie pour que ça devienne un cadeau.

Ma méthode est à la jonction entre qui je suis, la réappropriation de ma formation de 2 ans en coaching en développement personnel ainsi que toutes mes expériences de vie. C’est une pratique qui met en expérience et qui intervient, tout en même temps, sur le corps, les émotions et la dimension spirituelle. Pour moi, il est hors de question d’accompagner pendant des années ce qui provoquerait, à mon sens, de la dépendance. Or mon travail est de créer les conditions de réappropriation de son pouvoir intérieur pour obtenir des résultats immédiats de matérialisation de ses objectifs.

Plus d’information sur son parcours professionnel.

#coaching #leadership #développement personnel

Chloé Lesage Facilitatrice de projet Alsace Eurythmia 67

Garanties

Pour garantir un cadre sécurisé, pour éviter les biais, les certitudes, les projections, la toute-puissance, l’ego, les tentations inconscientes de prises de pouvoir et de paroles narcissiques, le coach investit un positionnement éthique, affirmé et responsable, qu’il s’assure de respecter grâce aux éléments de sécurité suivants :

Des supervisions constantes et une formation continue :

Même lorsque le coach est accrédité, il continue à être supervisé afin d’avoir toujours du recul sur sa pratique. Cela se traduit par des groupe d’analyse de pratiques, des consultations sur les freins internes du coach, des analyses de séances enregistrées et des formations régulières.

Il respecte les-11-competences-du-coach et code-de-déontologie

Un long parcours d’analyse personnelle et de formation professionnelle :

Une connaissance profonde de soi permet d’accompagner avec plus de profondeur, de lucidité et de liberté. Chaque coach Eurythmia doit avoir réalisé un parcours de développement personnel, une formation en coaching d’au moins 2 ans / 200h, avoir pratiqué un minimum de 50h avec des clients payants, avant de pouvoir pratiquer professionnellement.

Être indépendant :

Sans pression politique, religieuse, financière … Il n’y a aucun placement de produits.

Confidentialité :

Sauf s’il y a un réel danger pour le coaché ou autrui, rien ne peut sortir d’une séance sans l’autorisation expresse du coaché.

Témoignages

Xavier CHARLET

Pour ma part, j’avais besoin de définir clairement les enjeux de l’examen auquel je me préparais. A travers les outils et la méthode utilisée par Mlle Lesage, elle a su mener les bons diagnostiques qui ont conduit à une bonne compréhension des points à améliorer. Eurythmia m’a apporté une meilleure perception de mes compétences et également des points à améliorer dans mon rapport aux autres. Aujourd’hui, je vais poursuivre les actions qui mobilisent mes compétences en me mettant davantage en posture de leader. Chloé a été d’une grande aide, elle a su clairement définir les besoins et cerner certaines de mes lacunes. Encore merci pour ce travail.

Chaque particularité de la personne est un matériau de construction. Le coach se centre davantage sur les aptitudes que sur les limites. Il aide à libérer le potentiel, débrider les envies, structurer la démarche. Il provoque l’impulsion du changement. Il conduit à optimiser les compétences et l’autonomie.

FAQ

Combien faut-il de séance ?

On ne peut jamais savoir à l’avance le nombre de séances nécessaires car il y a de nombreux facteurs qui influencent le temps : la complexité de la situation, la vitesse de l’évolution … 

Vous pourrez reproduire le protocole autonome autant que besoin, toutefois sans dépasser un quota. Il faut savoir que l’inconscient peut travailler jusqu’à 8 semaines avec ce genre de travail sur soi. Il ne faut donc pas le saturer car vous risquerez de perdre les effets positifs voir d’obtenir des effets indésirables. Donc attendez minimum 1 semaine avant de le refaire.
En théorie, lorsque le protocole est bien fait c’est-à-dire que vous avez ressenti toutes les sensations de libération, vous n’avez pas besoin de le refaire sur le même sujet. Entendons-nous bien, par exemple, l’argent c’est un thème, le sujet ça pourrait être : accepter de recevoir de l’argent. Donc le protocole vous permettra de guérir les mémoires transgénérationnelles sur recevoir de l’argent et pas sur toute la complexité liée à l’argent, du moins en une seule fois.
Si vous ne sentez rien, sachez que le travail se fait quand même. Votre inconscient travaille dans l’ombre. Dans ce cas attendez 3 semaines après l’application du processus et posez-vous pour voir ce qui est différent. Vous serez surpris de ce qui s’est fait naturellement.
Soyez dans la bienveillance et le contentement. Parfois nous avons de telles attentes que nous bloquons tout. En plus notre mental défini la manière dont il veut atteindre l’objectif, il ferme donc d’autres possibles. Apprenez alors à observer les petits détails qui ont changés. C’est comme ça que commence les grands changements.

Je ne connais pas mes ancêtres, est-ce efficace ?

Il se peut que des parties du protocole vous demandent de vous concentrer sur des gens que vous n’avez pas connus. Ceci n’est pas un souci. Concentrez- vous sur ce que vous savez
comme un objet, un nom, une date, la position dans l’arbre généalogique, le rôle … Un simple détail peut vous permettre de vous concentrer. Ce n’est pas parce que nous n’avons pas connus nos ancêtres que nous sommes pour autant détachés de leurs problématiques.

Ce protocole peut-il être dangereux ?

Ce protocole ne serait l’être, d’abord parce qu’il est simplement un outil au service de votre intention, ensuite parce que l’inconscient à des mécanismes de protection bien connu par les Hypnothérapeutes qui permet de filtrer uniquement ce qui vous améne vers votre épanouissement. Enfin, parce que la séance se fait de vous à vous. 

Comment savoir si ça marche ?

Parfois il y a des séances qui permettent de ressentir des sensations profondes et mettent dans un tel état modifié de conscience que la question ne se pose pas. 
Parfois on vit cette sensation d’être eveillé, conscient plutôt puis d’avoir la sensation de se réveiller et donc d’avoir glissé doucement vers un état modifié de conscience. 

D’autres fois, rien n’indique que quelque chose s’est passé, il se peut toutefois que l’inconscient travail dans l’ombre. En cas de doute, vous pouvez refaire la séance. 

Pleins de paramétres influencent la réussite comme la capacité à se détendre, à ne pas controler avec le mental etc … On reste humain. Il n’est pas toujours possible de maitriser toutes les conditions mais gardez la foi dans votre capacité à résoudre la question car c’est parfois un processus qui a besoin de l’ingrédient temps.

Est-ce que les informations perçues pendant la séance sont vraies ?

Si vous vous demandez est-ce vrai ? Oubliez cette question. L’important n’est pas de savoir si c’est vrai ou pas mais c’est simplement de voir ce qui est en lien avec le sujet. Ce qui est important ce n’est pas la véridicité des propos mais bien le fait qu’une partie de vous croit suffisamment en cela pour être une idée présente, voir qui vous influence. C’est aussi ce qui est à nettoyer. Sachez que tout ce qui viendra pendant le processus est juste.
Ex : je pense que mon arrière-grand-père jouait tous les sous de la famille au casino est-ce vrai ? Peut-être ou peut-être pas, parfois les véritables informations sont
réinterprétées au fil des années. La question de la vérité est un hors sujet. L’important est de s’émanciper de ses représentations. Notez simplement toute vos idées y compris si vous pensez les avoir créés de toutes pièces.

Puis-je offrir une séance à un ami ?

Vous ne pouvez pas réaliser un protocole pour une autre personne. Vous pouvez eventuellement lui en parler et lui transferer ce lien.

A votre service

Votre coach & facilitateur de projet.

Coaching professionnel Eurythmia Alsace

Séance Coaching & Leadership

BBB Break Brunch Bien être  Coach domicile Alsace

Break, Brunch, Bien-Etre

Libération des mémoires transgénérationnelles en ligne gratuit

Libération mémoires transgénérationnelles

Entreprendre en confiance Eurythmia facilitateur de projet Alsace

Entreprendre en confiance

Projets citoyens Facilitateur de projet Alsace

Projets Citoyens

Analyse de pratique Praticien Supervision Coach Eurythmia Alsace

Analyse de pratique

Contact

 06 71 46 71 67 – contact@eurythmia.fr

6 + 3 =